Aller à l'en-tête Aller au menu principal Aller au contenu Aller au pied de page
Accueil - L’université lauréate d’un financement européen pour le projet EULysses

L’université lauréate d’un financement européen pour le projet EULysses

Recherche
L’université lauréate d’un financement européen pour le projet EULysses
Drapeau de l'union européenne

Ce dispositif s’inscrit dans le réseau de l’École de droit européenne

L’ouverture à l’international est au cœur du projet de formation universitaire de l’université Paris 2. Cette politique internationale se traduit dans la multitude de projets et de partenariats mis en place pour faciliter la mobilité étudiante et les synergies de recherche internationale. À ce titre, le réseau de l’École de droit européenne (European Law School – ELS) constitue un outil essentiel de ce dynamisme. 

Le financement obtenu par l’université, intitulé « De nouvelles frontières pour l’enseignement et la formation juridiques », s’inscrit dans le cadre des activités de l’ELS et est accueilli par l’Institut de droit comparé. Porté par les professeurs Marie GORÉ et Thierry BONNEAU et par Sophie GJIDARA-DECAIX, il vise à étendre les activités de l’ELS jusqu’au doctorat et au-delà, en structurant la coopération tant sur le plan de la formation que de la recherche.

Le premier volet de ce programme doit permettre de mettre en œuvre un cursus international, tourné vers les questions juridiques européennes, dans une perspective comparatiste. Ce programme d’études en droit reflètera la trame complexe des droits nationaux et européen. Porté par une équipe pédagogique transnationale, il s’articulera autour d’un éventail de cours communs dispensés dans les cinq universités du réseau – outre Paris 2, le réseau regroupe les universités de Berlin-Humboldt, Rome-La Sapienza, Amsterdam et King’s College. Cette offre de cours communs permettra tout à la fois de couvrir des sujets présentant une importance particulière pour l’Europe et de les traiter avec toute la diversité des traditions juridiques et des méthodes d’enseignement caractéristiques de l’Europe.

Les premiers cours s’articuleront autour de deux thèmes d’importance majeure :

  • La gouvernance européenne
  • L’identité européenne dans la solidarité

Au-delà du système d’échange conventionnel du personnel universitaire, ce partenariat  permettra de favoriser la mobilité et l’intégration du personnel universitaire invité dans les activités d’enseignement de l’université contribuant ainsi à la création d’un système d’enseignement supérieur inclusif en Europe.

EULysses doit également permettre de renforcer les synergies de recherche. À cet effet, les séjours de recherche des enseignants-chercheurs d’une durée de 2 à 6 mois, permettront de favoriser les échanges scientifiques, en intégrant pleinement les enseignants invités-chercheurs dans la vie et les activités scientifiques de l’université  à travers ses différents centres et laboratoires de recherche.

Par ailleurs, les membres du réseau ont également tiré le constat que la formation juridique comme la recherche en Europe souffraient encore d’une interaction insuffisante au-delà des frontières nationales. Afin de favoriser la coopération entre les universités partenaires, une plateforme digitale commune sera ainsi mise en place. S’inscrivant dans la continuité des principes FAIR (Findable, Accessible, Interoperable, Reusable) portés par la politique de science ouverte encouragée par les instances nationales et européennes, elle proposera un descriptif exhaustif des activités de recherche des universités participantes, tout en étant également un espace de mise à disposition des ressources pédagogiques et scientifiques des cours communs. Ouverte à tous, cette plateforme constituera un premier pas vers un réseau international de cartographie et de valorisation des activités de recherche, potentiellement ouverte à terme à toutes les universités européennes, l’objectif étant de susciter des recherches conjointes et transversales.